Ganglions lymphatiques enflés – Symptômes, causes, traitements, diagnostic

Qu’est-ce qu’un ganglion lymphatique gonflé ?

Les ganglions lymphatiques enflés sont des ganglions lymphatiques hypertrophiés, qui sont de très petits groupes de cellules immunitaires faisant partie du système immunitaire de l’organisme. Le corps compte plus de 600 ganglions lymphatiques, mais ceux qui sont le plus souvent hypertrophiés ou gonflés se trouvent dans le cou, sous le menton, sous les aisselles et dans l’aine.

Les ganglions lymphatiques gonflés sont également connus sous le nom de lymphadenitis, lymphadénopathie, ganglions gonflés ou glandes gonflées. Ils peuvent se produire dans n’importe quel groupe d’âge ou population, mais surviennent généralement le plus souvent chez les enfants.

Votre corps s’appuie sur le système lymphatique pour combattre les germes, les infections et les substances anormales telles que les cellules cancer. Les ganglions lymphatiques sont un élément important du système immunitaire de votre corps. Le gonflement des ganglions lymphatiques peut résulter d’une infection, d’une tumeur maligne ou d’un trouble auto-immun.

Les ganglions lymphatiques gonflés à cause d’un viral infection s’améliorent souvent sans traitement. Cependant, certaines infections dues à des bactéries ou à d’autres agents pathogènes nécessitent une attention médicale.
Consultez rapidement un médecin si vos ganglions lymphatiques sont enflés depuis plus de deux semaines, s’ils sont rouges, sensibles, durs ou irréguliers, ou si l’enflure augmente.

Quels autres symptômes peuvent accompagner le gonflement des ganglions lymphatiques ?

Le gonflement des ganglions lymphatiques s’accompagne souvent d’autres symptômes dont la gravité varie en fonction de la maladie, du trouble ou de l’état sous-jacent.

Symptômes pouvant accompagner le gonflement des ganglions lymphatiques

Le gonflement des ganglions lymphatiques peut s’accompagner d’autres symptômes, notamment :

Symptômes graves pouvant indiquer une maladie potentiellement mortelle

Dans certains cas, le gonflement des ganglions lymphatiques peut s’accompagner d’autres symptômes pouvant indiquer une affection grave ou potentiellement mortelle qui doit être évaluée immédiatement dans un contexte d’urgence.
Consultez immédiatement un médecin (appelez le 911) si vous, ou une personne qui vous accompagne, présentez l’un de ces symptômes :

Quelles sont les causes du gonflement des ganglions lymphatiques ?

Les causes les plus fréquentes de gonflement des ganglions lymphatiques sont les infections virales, comme le common cold, et les infections bactériennes, comme l’angine streptococcique. Les troubles du système immunitaire et certains types de cancer peuvent également entraîner un gonflement des ganglions lymphatiques.

Causes infectieuses courantes du gonflement des ganglions lymphatiques

Les causes infectieuses les plus courantes de gonflement des ganglions lymphatiques sont les infections virales et bactériennes. Certaines de ces affections causées par des bactéries sont associées à des complications graves, voire potentiellement mortelles, si elles ne sont pas traitées par antibiotics:

  • Rhume (infection respiratoire virale)

  • Ear infection

  • Dent infectée (abcès dentaire)

  • Plaie infectée

  • Influenza (grippe)

  • Rougeole (infection virale contagieuse également appelée rubéole)

  • Allemand measles (infection virale contagieuse également appelée rubéole)

  • Mononucleosis (infection virale)

  • Mumps (infection virale des glandes salivaires du cou)

  • Angine streptococcique (bactérienne throat infection)

  • Tonsillitis (inflammation des amygdales à l’arrière de la gorge)

Autres causes infectieuses de gonflement des ganglions lymphatiques

Parmi les maladies infectieuses moins fréquentes, mais potentiellement mortelles, qui provoquent un gonflement des ganglions lymphatiques, citons :

  • AIDS (causée par une infection HIV )

  • Griffes du chat fever (infection bactérienne due à une griffure ou une morsure d’un chat porteur de la bactérie)

  • Cellulitis (infection bactérienne de la peau)

  • Syphilis (maladie sexuellement transmissible causée par une bactérie)

  • Toxoplasmose (infection parasitaire)

  • Tuberculosis (infection grave affectant les poumons et d’autres organes)

Autres causes non infectieuses de gonflement des ganglions lymphatiques

Le gonflement des ganglions lymphatiques peut également être causé par des troubles non infectieux tels que :

  • le syndrome chronique fatigue

  • Obstruction lymphatique (blocage du système lymphatique)

  • Sarcoidosis (maladie inflammatoire affectant le plus souvent les poumons, la peau et les yeux)

Maladies auto-immunes pouvant provoquer un gonflement des ganglions lymphatiques

Le gonflement des ganglions lymphatiques peut également être causé par des problèmes du système immunitaire lui-même, tels que :

  • la polyarthrite rhumatoïde juvénile

  • Rheumatoid arthritis (maladie auto-immune chronique caractérisée par une inflammation des articulations)

  • Systémique lupus erythematosus (trouble dans lequel l’organisme attaque ses propres cellules et tissus sains)

Cancers pouvant provoquer un gonflement des ganglions lymphatiques

Les maladies mortelles les plus notables à l’origine du gonflement des ganglions lymphatiques sont différents types de cancers, notamment :

  • Hodgkin lymphoma (maladie de Hodgkin)

  • Leucémie

  • Melanoma

  • Cancer métastasé qui s’est déplacé vers les ganglions lymphatiques

  • le lymphome non hodgkinien

  • Cancer de la bouche ou du larynx

Quelles sont les complications potentielles du gonflement des ganglions lymphatiques ?

Les infections virales à l’origine du gonflement des ganglions lymphatiques peuvent souvent être traitées par des mesures d’autogestion à domicile. Le gonflement disparaîtra au fur et à mesure que votre organisme combattra l’infection. Ces mesures comprennent le repos, la consommation de beaucoup de liquide, des compresses chaudes et des analgésiques en vente libre.

En cas de gonflement, de rougeur et de pain persistants ou chroniques, il est important de consulter un médecin car ce sont les symptômes d’une possible infection bactérienne. Les infections bactériennes devront être traitées avec des antibiotiques et le plan de traitement conçu par votre médecin. En l’absence de traitement, une infection bactérienne localisée peut se propager au sang et aux organes vitaux et mettre rapidement la vie en danger. En outre, un lymphome non traité ou mal contrôlé, leukemia, et d’autres cancers peuvent se propager et entraîner la mort.

Au fil du temps, le gonflement des ganglions lymphatiques peut entraîner des complications graves, notamment :

  • La formation d’un abscess

  • Rhumatisme articulaire aigu (maladie inflammatoire qui peut se développer comme une complication de strep throat)

  • Scarlatine (rash causée par des infections à streptocoques)

  • Propagation d’un cancer

  • Propagation d’une infection au sang (septicémie ou bactériémie)

  • Syndrome du choc toxique

  1. Ganglions lymphatiques enflés. Medline Plus, un service de la National Library of Medicine National Institutes of Health. http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/003097.htm
  2. Comprendre les microbes dans la maladie et la santé. Institut national des allergies et des maladies infectieuses. http://www.niaid.nih.gov/topics/microbes/documents/microbesbook.pdf
  3. Lymphome non hodgkinien. Institut national du cancer. http://www.cancer.gov/cancertopics/types/non-hodgkin
  4. Sarcoïdose : Symptômes. National Jewish Health. http://www.nationaljewish.org/healthinfo/conditions/sarcoidosis/symptoms.aspx

Retour haut de page