Les feux sauvages : Comment se débarrasser des boutons de fièvre de manière naturelle

Saviez-vous que 90 % de la population a au moins un bouton de fièvre au cours de sa vie et que 40 % des adultes américains ont des boutons de fièvre à répétition ? Ils peuvent être douloureux, inconfortables et carrément inesthétiques. Ils se présentent sous forme de vésicules et finissent par former une croûte. Les feux sauvages sont souvent confondus avec les aphtes, surtout chez les enfants. Canker soresCependant, les aphtes ne touchent que la muqueuse et ne se trouvent jamais à l’extérieur de la bouche.

Les feux sauvages sont causés par le virus herpès simplex (HSV), une infection qui peut ne causer qu’un seul bouton de fièvre ou une poussée de plusieurs boutons de fièvre. Tant qu’un feu sauvage n’est pas recouvert d’une croûte, il est extrêmement contagieux et peut même se propager à d’autres parties du corps, y compris les yeux et les organes génitaux – bien que la plupart des feux sauvages ne soient pas génitaux.

Les traitements conventionnels les plus courants pour les feux sauvages sont les crèmes antivirales et les médicaments par voie orale, qui peuvent réduire la durée des feux sauvages de quelques jours mais ne sont pas totalement fiables. Il existe cependant des remèdes naturels contre les feux sauvages qui sont sûrs, peu coûteux et efficaces pour renforcer le système immunitaire, soulager la douleur et le gonflement et réduire la durée et la fréquence des feux sauvages.

Que sont les feux sauvages ?

Les feux sauvages, ou boutons de fièvre, sont des infections douloureuses causées par le virus de l’herpès simplex. Ils peuvent apparaître n’importe où sur le corps, mais on les voit le plus souvent sur l’extérieur de la bouche, les lèvres, les joues, le nez et les doigts.

Un feu sauvage ressemble à une cloque et dure généralement de sept à dix jours, période pendant laquelle il est contagieux. Avec le temps, il se rompt et suinte, puis développe une croûte jaune, avec une nouvelle peau qui pousse en dessous.

Bien qu’une infection par un feu sauvage ne soit généralement pas grave, elle peut constituer un problème majeur pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli par des troubles ou des médicaments. Même après la guérison d’un feu sauvage, le virus de l’herpès reste présent et peut provoquer de nouvelles poussées dans la même zone de la bouche ou du visage. (1)

Lorsque l’herpès labial se propage, c’est ce qu’on appelle l’autoinoculation, et ces infections simplex peuvent provoquer l’apparition d’une lésion lorsqu’elles se propagent.

Voici les différentes façons de décrire les feux sauvages d’herpès simplex, selon TeensHealth de Nemours :(1a)

  • Herpès labial
  • Infections simplex
  • Stomatite herpétique
  • HSV de type 1
  • Feux sauvages HSV

13 Remèdes naturels contre les feux sauvages

1. Mangez des aliments qui renforcent le système immunitaire

Les feux sauvages peuvent être très graves pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli. C’est pourquoi la consommation d’aliments qui renforcent le système immunitaire peut être très utile.

Lesaliments probiotiques comme le yaourt, le vinaigre de cidre de pomme, le kimchi, la choucroute et le natto renforcent naturellement le système immunitaire.(2) Les légumes sont également d’excellentes sources de vitamines, de minéraux et de nutriments qui peuvent vous aider à combattre les infections. Essayez cette recette de jus de fruits renforçant le système immunitaire pour éloigner les boutons de fièvre.

2. Complétez avec de la vitamine E

La vitamine E apaise la peau et peut aider à soulager la douleur et l’inconfort des feux sauvages. Elle répare la peau endommagée, réduit l’inflammation et possède des propriétés antioxydantes.(3)

La vitamine E peut être prise sous forme de capsules orales, ou vous pouvez augmenter vos niveaux avec des aliments riches en vitamine E, comme les amandes, les épinards, les patates douces, les avocats, les graines de tournesol et l’huile d’olive.

3. Complétez avec de la vitamine C

Augmentez votre nombre de globules blancs grâce à la vitamine C, qui aide à défendre votre corps contre les envahisseurs. Prenez une capsule de vitamine C pour renforcer votre immunité et promouvoir la santé de la peau – et, bien sûr, guérir les feux sauvages.(4)

Vous pouvez également consommer des aliments contenant de la vitamine C, comme les oranges, les poivrons rouges, les poivrons verts, le chou frisé, les choux de Bruxelles, le brocoli, les fraises, le pamplemousse et le kiwi.

4. Augmentez votre consommation de zinc

Le zinc est un oligo-élément essentiel nécessaire au maintien de la santé, à la réduction des inflammations et au renforcement de l’immunité. Il est généralement disponible sous diverses formes, notamment sous forme de pastilles, de sirops, de gels et de capsules. Ces compléments peuvent contenir du zinc sous forme de gluconate de zinc, de sulfate de zinc ou d’acétate de zinc.

Une étude publiée dans Alternative Therapies for Health and Medicine a révélé que la crème d’oxyde de zinc/glycine est un traitement efficace contre une infection herpétique orale. Les participants qui ont commencé le traitement avec une crème à l’oxyde de zinc/glycine dans les 24 heures suivant l’apparition des signes et symptômes d’un herpès labial ont constaté une durée des lésions d’herpès labial significativement plus courte que les sujets traités avec une crème placebo.(5)

Vous pouvez également profiter de ces bienfaits du zinc et éviter une carence en zinc – qui peut augmenter le risque d’herpès labial – grâce à certains aliments, notamment le bœuf nourri à l’herbe, les pois chiches, les noix de cajou, les graines de citrouille le yaourt, le poulet, la dinde, les œufs, le saumon et les champignons.

5. Prenez de la L-lysine

LaL-lysine est un acide aminé qui fonctionne comme un traitement naturel de l’herpès lorsqu’il est pris par la bouche ou appliqué directement sur la peau. Elle agit en empêchant le virus de l’herpès de se développer. Prenez 1 000 milligrammes trois fois par jour et consommez des aliments qui contiennent de la L-lysine, comme les légumineuses, le poisson, la dinde, le poulet et les légumes.

Plusieurs études en double aveugle et contrôlées par placebo ont révélé que la L-lysine semble être un agent efficace pour réduire l’occurrence, la gravité et le temps de guérison des infections récurrentes par le virus de l’herpès simplex.(6, 7)

6. Utiliser un écran solaire

La lumière directe du soleil ou les coups de soleil peuvent déclencher une poussée. L’utilisation d’un écran solaire ou l’évitement d’une forte exposition au soleil peut donc réduire le nombre de récidives de feux sauvages.(8) Assurez-vous d’appliquer l’écran solaire sur les lèvres tout au long de la journée, ce qui peut être fait facilement avec un baume à lèvres SPF. Je vous suggère d’utiliser de la baume au citron si vous le pouvez.

Faites également attention lorsque vous choisissez un écran solaire, en optant pour un écran solaire 100 % naturel et biologique. Cela peut être difficile, car la majorité des crèmes solaires sont toxiques, alors assurez-vous d’éviter les marques courantes qui font plus de mal que de bien.

7. Appliquez du gel d’aloe vera

Le gel d’aloe vera est utilisé pour traiter les affections cutanées comme les boutons de fièvre. Il contient des vitamines antioxydantes, des enzymes, des minéraux, des acides gras et des hormones qui aident à la guérison et à la prévention d’autres infections.(9) Utilisez le gel d’aloe vera sur un bouton de fièvre tout au long de la journée pour atténuer l’inconfort et accélérer le processus de guérison.

8. Utilisez l’huile essentielle de menthe poivrée

Les constituants antiviraux de l’huile de menthe poivrée en font un excellent outil pour guérir les boutons de fièvre. Une étude de 2013 publiée dans Phytomedicine a testé l’activité inhibitrice de l’huile de menthe poivrée contre le HSV-1 et le HSV-2. Les chercheurs ont constaté que l’huile de menthe poivrée présentait des niveaux élevés d’activité virucide contre le HSV-1 et le HSV-2.

Après trois heures d’incubation du virus de l’herpès simplex avec l’huile de menthe poivrée, une activité antivirale d’environ 99 % a été démontrée. L’huile s’est avérée plus efficace dans les premiers stades des symptômes.(10)

9. Appliquer de l’huile ou de l’extrait de vanille

Appliquez de l’huile de vanille ou de l’extrait de vanille sur la zone concernée dès que vous ressentez des picotements. Imbibez une boule de coton d’extrait de vanille et maintenez-la en place pendant une à deux minutes ; faites cela quatre fois par jour jusqu’à la guérison du feu sauvage. L’activité anti-inflammatoire aide à guérir le bouton de fièvre et à réduire la douleur. L’huile de vanille aide également à combattre l’infection et à accélérer le processus de guérison.(11)

Recherchez l’extrait total de vanille Co2, qui est de la plus haute qualité. Il peut être coûteux, donc utiliser l’extrait que vous utilisez pour la cuisine ou faire une infusion d’huile de vanille en trempant les gousses de vanille dans une huile de support ou un pot d’alcool fonctionne aussi.

10. Buvez du thé à l’échinacée

L’échinacée peut être particulièrement utile pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli. On l’utilise le plus souvent pour se débarrasser d’un rhume, mais c’est un puissant stimulateur du système immunitaire qui peut avoir une valeur thérapeutique significative, même lorsqu’on essaie de combattre un virus – comme l’herpès simplex.(12) Boire du thé à l’échinacée est un moyen facile de stimuler votre système immunitaire, de réduire l’inflammation et de soulager la douleur.

11. Achetez une nouvelle brosse à dents

Votre brosse à dents peut être porteuse du virus de l’herpès simplex à l’origine du feu sauvage, il est donc préférable de la jeter et d’en acheter une nouvelle. Si vous avez l’habitude de toucher le tube de dentifrice lorsque vous appliquez le dentifrice sur votre brosse à dents, il est bon de la jeter également.

12. N’approchez pas vos mains

Un feu sauvage est très contagieux jusqu’à ce qu’il se recouvre d’une croûte et guérisse, alors n’approchez pas vos mains pour éviter de propager l’infection. Si vous utilisez une serviette pour le visage ou une compresse froide, mettez-la directement dans la pile de linge sale par la suite.

13. Mettez de la glace

Appliquez de la glace ou une compresse froide sur le feu sauvage pour réduire l’inflammation et ralentir l’afflux de sang vers le feu sauvage. Cela permet de soulager la douleur et le gonflement.

Remèdes bonus :

14. Utiliser de l’huile d’arbre à thé

De petites études ont montré des améliorations modestes lors de l’utilisation d’une pommade à l’huile d’arbre à thé. Vous pouvez essayer l’huile d’arbre à thé sous forme de gel dès que vous ressentez le picotement d’un feu sauvage pour voir si cela vous aide personnellement – plus vous l’appliquez tôt, plus les résultats sont susceptibles d’être significatifs.(13)

13. Utilisez du peroxyde d’hydrogène

En asséchant et en nettoyant la zone affectée, le peroxyde d’hydrogène peut être un remède utile contre les feux sauvages. On pense que le peroxyde agit avec des qualités antiseptiques et peut être capable de tuer le virus HSV, qui est particulièrement sensible aux effets du peroxyde.(14)

12. Appliquez de la mélisse

Ce remède naturel s’est avéré capable de tuer de manière significative le virus de l’herpès responsable des boutons de fièvre. En appliquant de l’extrait de mélisse sous forme de crème, les recherches montrent que les intervalles entre les poussées d’herpès s’allongent, que la période de guérison raccourcit et que les symptômes, comme les démangeaisons et les brûlures, semblent diminuer.(15)

Il est intéressant de noter qu’en raison du mode d’action de la mélisse, il n’y a aucun risque de formation d’une résistance au virus de l’herpès après des utilisations répétées.(16) Les mêmes résultats semblent exister lorsqu’on utilise l’huile essentielle de mélisse sous forme de pommade.(17)

Feux sauvages et aphtes

Les feux sauvages sont souvent confondus avec les aphtes, mais les deux sont très différents, à part l’apparence. Voici comment faire la différence entre un feu sauvage et un aphte :

L’herpès labial

  • Se développent à l’extérieur de la bouche, généralement le long du bord des lèvres.
  • Ils sont contagieux jusqu’à ce qu’ils se recouvrent d’une croûte et guérissent complètement.
  • Apparaissent sous forme de cloques rouges jusqu’à ce qu’elles se rompent, suintent et forment une croûte.
  • Elles guérissent généralement en 10 jours.
  • Causée par le virus de l’herpès simplex
  • Peut être déclenchée par la lumière du soleil et le stress

Les aphtes

  • Se développent sur les tissus mous à l’intérieur des joues ou des lèvres, sous la langue ou à la base des gencives.
  • Ne sont pas contagieux
  • Ils sont ronds, avec un centre blanc ou jaune et une bordure rouge.
  • guérissent généralement en une à deux semaines
  • Elles sont causées par des virus immunodépresseurs, des troubles auto-immuns et des troubles auto-inflammatoires.
  • Peut être déclenché par une morsure accidentelle de la joue, une sensibilité alimentaire, une blessure due à un travail dentaire, des changements hormonaux, des bactéries et le stress.

Symptômes de l’herpès labial

L’herpès labial se manifeste généralement en plusieurs étapes, à savoir

1. Démangeaisons et brûlures

Un jour ou deux avant l’apparition d’une vésicule, vous pouvez ressentir des picotements, des démangeaisons et même une sensation de brûlure autour des lèvres. C’est le premier signe de développement d’un feu sauvage, qui commence généralement par un picotement.

2. Les vésicules

Dans les 24 à 48 heures, une vésicule, qui est une petite bosse remplie de liquide, apparaît à la limite des lèvres et de la peau.

3. Suintement et formation de croûtes

L’ampoule ou les ampoules finissent par se rompre et à suinter du liquide, ce qui peut être assez douloureux. Elle s’assèche ensuite et se recouvre d’une croûte, créant ainsi une croûte qui protège la nouvelle peau qui se développe en dessous.

Chaque expérience de feu sauvage est différente, et les premiers feux sauvages peuvent être plus douloureux que les feux sauvages récurrents. De plus, les premiers feux sauvages peuvent prendre plus de temps à guérir, parfois jusqu’à deux à quatre semaines avant de guérir complètement. Au cours d’une poussée, vous pouvez souffrir de maux de tête, de douleurs aux gencives, de maux de gorge, de douleurs musculaires, de fièvre, de nausées, de vomissements et de gonflement des ganglions lymphatiques.

Si un feu sauvage persiste plus d’une semaine et qu’il n’y a aucun signe de rupture ou de croûte, il est sage d’appeler votre fournisseur de soins de santé. Vous pouvez également prévenir votre dentiste ou votre médecin si un feu sauvage vous empêche de parler ou d’avaler, si vous avez de la fièvre ou si vous avez une deuxième poussée de vésicules.

Quelles sont les causes des feux sauvages ?

Quelles sont les infections à l’origine des feux sauvages ? Un feu sauvage se développe à cause du virus de l’herpès simplex, qui est une infection pouvant causer un seul feu sauvage ou une poussée de plusieurs feux sauvages. Les boutons de fièvre sont généralement causés par le virus de l’herpès simplex de type 1, et ils peuvent se propager en s’embrassant et en partageant des serviettes de toilette, des tasses, des cuillères ou des fourchettes lorsque la lésion est présente.

Le virus de l’herpès simplex de type 2, quant à lui, provoque généralement des lésions dans la zone génitale et se transmet par contact sexuel ou lorsqu’une mère atteinte du virus de l’herpès simplex de type 2 accouche par voie vaginale. genital herpes accouche par voie vaginale. L’herpès de type 2 peut parfois provoquer des lésions buccales, bien que les lésions autour du vagin et du pénis soient plus fréquentes.

Une personne ayant un feu sauvage (dû au virus de l’herpès simplex de type 1) peut transmettre l’infection et donner à une personne des lésions génitales lors d’un rapport sexuel oral. L’infection ne se limite pas à la bouche et aux lèvres. Le HSV peut également se propager et infecter d’autres parties du corps, comme les yeux ou le cerveau, mais c’est rare. (18)

Lorsqu’une personne est exposée au HSV-1Le virus peut être réactivé plus tard dans la vie et provoquer d’autres poussées d’herpès labial. Le HSV-1 peut être activé après une période de stress ou de maladie, à la suite d’une mauvaise alimentation, en cas d’infection des voies respiratoires supérieures, pendant les menstruations ou même après une exposition au soleil. Les interventions dentaires qui étirent la lèvre peuvent également déclencher la réapparition du virus. (19)

Pour éviter la propagation de l’herpès simplex, n’embrassez pas une personne qui a un noyau froid. L’utilisation d’un écran solaire sur les lèvres peut également prévenir les feux sauvages qui sont causés par l’exposition au soleil.

Si vous avez déjà un feu sauvage, prévenez la propagation de l’infection en gardant la zone propre et en la laissant tranquille. Essayez de ne pas toucher le feu sauvage et de ne pas gratter la croûte. Il est également important d’éviter d’embrasser quelqu’un lorsque vous avez un bouton, et de ne pas partager les ustensiles, les verres ou les serviettes qui entrent en contact avec votre bouche.

Traitement conventionnel des feux sauvages

Les médicaments les plus couramment prescrits pour soulager la douleur et l’inconfort d’un feu sauvage sont l’acyclovir (Zovirax), le famciclovir (Famvir) et le valacyclovir (Valtrex). Ces médicaments antiviraux ne guérissent pas le virus et ne sont d’aucune utilité une fois la vésicule apparue. Pour être efficaces, ils doivent être appliqués lorsque vous sentez l’apparition d’un feu sauvage. (15)

Plusieurs études ont examiné l’efficacité des médicaments antiviraux oraux dans le traitement des feux sauvages. Pour être efficace, le médicament doit être pris dès l’apparition des symptômes. Les résultats des études varient, mais la plupart suggèrent que les médicaments antiviraux réduisent la durée des symptômes d’un ou deux jours, surtout lorsqu’ils sont pris à des doses plus élevées.

Lorsque l’acyclovir a été testé sur 149 patients qui ont pris 200 milligrammes cinq fois par jour pendant cinq jours, il n’a eu aucun effet sur la durée de la douleur ou le temps de guérison. Cependant, dans une autre étude, 174 patients ont signalé une réduction de la durée des symptômes après avoir pris 400 milligrammes cinq fois par jour pendant cinq jours. (16, 17)

Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés des médicaments antiviraux oraux sont les maux de tête et les nausées, qui dépendent de la dose et de la durée du traitement.

Des crèmes anesthésiantes et antivirales sont également utilisées pour traiter les feux sauvages, comme Abreva. Dans une petite étude randomisée et contrôlée, sept patients ont testé la crème de lidocaïne et de prilocaïne, et ce traitement a réduit la durée moyenne des symptômes de l’herpès labial. L’efficacité des crèmes antivirales, comme l’acyclovir et le penciclovir, a également été évaluée. Ces deux crèmes ont réduit la durée de la douleur de l’herpès labial et le temps de guérison, mais elles doivent être appliquées plusieurs fois dans la journée, surtout le penciclovir. (18)

Réflexions finales

  • Quatre-vingt-dix pour cent de la population a au moins un feu sauvage au cours de sa vie, et 40 % des adultes américains ont des feux sauvages répétés.
  • Les feux sauvages sont souvent confondus avec les aphtes, surtout chez les enfants. Or, les aphtes ne touchent que la muqueuse et ne se trouvent jamais à l’extérieur de la bouche.
  • L’herpès labial est causé par le virus de l’herpès simplex.
  • Tant qu’un herpès labial n’est pas recouvert d’une croûte, il est extrêmement contagieux.
  • Les symptômes de l’herpès labial sont les suivants : démangeaisons et brûlures, cloques, suintement et formation de croûtes.
  • Les remèdes naturels contre les feux sauvages sont les suivants : manger des aliments qui renforcent le système immunitaire, prendre des suppléments de vitamine E et C, augmenter l’apport en zinc, prendre de la L-lysine, utiliser un écran solaire, appliquer du gel d’aloe vera, utiliser de l’huile essentielle de menthe poivrée, appliquer de l’huile ou de l’extrait de vanille, boire du thé à l’échinacée, changer de brosse à dents, éviter de toucher l’éruption et mettre de la glace.
Retour haut de page