Symptômes, causes et traitements naturels de l’acné kystique

Avez-vous déjà eu de grosses éruptions rouges et douloureuses ? Ces éruptions peuvent toucher aussi bien les hommes que les femmes, dès l’âge de 8 ans ou jusqu’à 50 ans. Le visage est la zone la plus courante et la plus préoccupante, mais d’autres zones problématiques peuvent inclure la poitrine, le dos, le haut des bras et les épaules. Je parle de l’acné kystique, qui est bien pire que n’importe quel vieux bouton – c’est en fait la forme d’acné la plus grave possible.

Également appelée acné nodulokystique, l’acné kystique est une forme intense d’acné qui se traduit par l’apparition de gros kystes et nodules enflammés sur la peau. Contrairement à d’autres formes d’acné plus légères, l’acné kystique est sensiblement douloureuse et se produit lorsque le sébum et les cellules mortes s’accumulent en profondeur dans les follicules pileux ou les pores. L’acné kystique est plus fréquente pendant la puberté chez les jeunes garçons, mais malheureusement, elle peut se poursuivre à l’âge adulte, surtout en cas de déséquilibre hormonal. Chez les femmes adultes, l’acné kystique est souvent présente au moment des cycles menstruels, en particulier sur la mâchoire et le menton, qui sont les zones les plus exposées aux poussées hormonales.

Les traitements médicaux courants de l’acné kystique, comme l’Accutane, peuvent fonctionner, mais ils ont été associés à des effets secondaires très graves, notamment des anomalies congénitales, la maladie de Crohn et même le suicide.(1) C’est pourquoi je recommande toujours d’essayer d’abord vos propres remèdes maison contre l’acné. Je suis sûr que vous serez satisfait des résultats.

L’un des outils les plus sûrs et les plus efficaces pour lutter contre l’acné kystique est de s’attaquer au lien entre l’intestin et la peau en utilisant des probiotiques dans l’alimentation, les suppléments et même les soins de la peau. En 1961, un rapport de cas a révélé que sur 300 patients souffrant d’acné à qui l’on avait administré un probiotique, 80 % avaient connu une amélioration clinique.(2) L’idée d’utiliser des probiotiques pour la santé de la peau n’est pas nouvelle, mais je suis heureux de dire qu’elle suscite un intérêt accru depuis quelques années. Alors, avant d’en arriver à vous gratter la peau ou à utiliser des remèdes topiques ou oraux dangereux, lisez ce qui suit pour apprendre comment traiter naturellement votre acné kystique et retrouver une peau nette.

Traitement naturel de l’acné kystique

Peut-on se débarrasser naturellement de l’acné kystique ? Heureusement, la réponse est oui. Il existe de nombreux moyens naturels de traiter et de se débarrasser rapidement de l’acné kystique. Voici les 10 plus efficaces :

1. Pas d’éruption

Quoi que vous fassiez, n’essayez pas de faire éclater votre acné kystique ou tout autre bouton. L’acné kystique, contrairement à l’acné commune, ne donne généralement pas de boutons « éclatables ». En raison de la profondeur des lésions de l’acné kystique, il est totalement inefficace d’arracher ou de presser les boutons et cela prolongera probablement le temps de guérison de plusieurs jours à plusieurs semaines. Plus vous touchez un bouton infecté, plus il devient irritable et inesthétique. Si vous essayez de faire éclater l’acné kystique, vous ne ferez que propager l’éruption sous la peau. En outre, vous pouvez facilement vous retrouver avec des cicatrices qui persistent bien au-delà du bouton, voire pour toujours. Deux mots à retenir pour l’acné kystique : Bas les pattes !

2. Mettez de la glace

Vous pouvez appliquer un glaçon directement sur l’éruption pendant plusieurs secondes pour resserrer les petits vaisseaux sanguins qui alimentent le kyste douloureux. La glace aide à diminuer immédiatement la taille et la rougeur de l’acné en cause.

3. Une routine de soins de la peau saine

Adoptez une routine de soins de la peau simple et apaisante qui évite les crèmes hydratantes lourdes et parfumées. Avant d’appliquer la crème hydratante quotidienne, assurez-vous que votre peau est bien exfoliée et propre. Une crème hydratante non grasse et non parfumée est un excellent choix.

Pour favoriser un renouvellement et une croissance sains de la peau, veillez à utiliser des exfoliants efficaces mais non agressifs et abrasifs. L’acide glycolique et les enzymes de fruits sont de bonnes options. Lorsque vous vous exposez au soleil, les meilleurs écrans solaires à utiliser sont les écrans solaires entièrement naturels pour aider à réduire les risques de cicatrices d’acné. Pour les cicatrices, un produit naturel à base de vitamine C peut être utile. Certaines cicatrices d’acné kystique peuvent malheureusement mettre des mois à guérir, mais ne perdez pas espoir.

4. Miroir Miroir

Il est bon de ne pas être obsédé par votre acné kystique. Plus vous le fixez dans le miroir, plus vous aurez envie de le gratter et d’avoir des pensées négatives, ce qui ne fera qu’empirer votre apparence et votre état. Empêchez-vous d’être obsédé visuellement et mentalement par votre acné kystique, et assurez-vous de penser à des choses positives qui nettoient la peau !

5. Vos serviettes et taies d’oreiller

Vous ne pensez peut-être pas aux autres objets qui touchent votre visage quotidiennement, comme les serviettes et les taies d’oreiller. Pour réduire les risques d’irritation et de sensibilité, il est très judicieux d’éviter de laver ces articles avec des détergents puissants et des agents de blanchiment. Optez plutôt pour des produits de lavage naturels et non parfumés, comme mon savon à lessive maison. Vous devez également changer fréquemment vos serviettes et taies d’oreiller pour éviter la présence et la propagation de bactéries, qui ne font qu’aggraver votre acné.

Voir aussi : Un cas sérieux de « Maskne » : Comment prévenir et traiter l’acné du visage due au port d’un masque ?

6. Le régime de l’acné kystique

Les aliments à éviter :

  • Produits laitiers conventionnels : Même si vous n’êtes pas intolérant au lactose, les produits laitiers classiques peuvent être difficiles à digérer. De nombreuses personnes constatent une amélioration de leur acné lorsqu’elles réduisent ou éliminent les produits laitiers comme le lait, le fromage et la crème glacée. Si vous voulez vérifier si les produits laitiers sont coupables, essayez de les éliminer de votre alimentation pendant deux semaines et voyez si votre acné kystique s’améliore. Si c’est le cas, vous savez alors que les produits laitiers ne vous conviennent pas. Vous pouvez choisir de rester sans produits laitiers ou de les réintroduire lentement dans votre alimentation. Il peut également être utile de choisir des produits laitiers de meilleure qualité.
  • Le sucre : Le sucre et les autres aliments à fort indice glycémique (comme le pain et les pâtes) peuvent aggraver l’inflammation dans votre organisme. Plus l’inflammation est importante, plus l’acné kystique est grave. Essayez plutôt les édulcorants naturels. La consommation de quantités excessives de sucre et de produits céréaliers peut également nourrir les levures et les candidas dans l’organisme, ce qui augmente la présence d’acné sur la peau.
  • La caféine et le chocolat : De nombreux experts aiment à dire qu’il n’y a aucun lien entre la consommation de caféine et de chocolat et les éruptions cutanées. Cependant, il ne fait aucun doute que la consommation de caféine a un impact direct sur votre équilibre hormonal. En particulier, une surdose de caféine peut augmenter l’hormone du stress connue sous le nom de cortisol. En réduisant ou en éliminant les diverses sources de caféine comme le café, le thé et le chocolat, vous pouvez contribuer à mieux équilibrer vos hormones et à faire disparaître votre acné kystique.
  • Les aliments pauvres en fibres et hautement transformés : La consommation d’aliments pauvres en fibres et hautement transformés a un effet négatif direct sur la santé de vos intestins, ce qui a un impact négatif sur la santé de votre peau. Lorsque vous consommez des produits carnés transformés tels que la charcuterie, les céréales pour petit-déjeuner et les repas préparés au micro-ondes, un changement malsain se produit dans vos colonies microbiennes internes. Cela déclenche une inflammation dans tout le corps, qui peut provoquer une poussée d’acné kystique ou aggraver une acné existante.
  • Les aliments frits et les fast-foods : Ces aliments sont également très transformés et pauvres en fibres. De plus, ils contiennent un certain nombre d’ingrédients qui provoquent des inflammations, notamment des huiles hydrogénées, du sodium, des produits chimiques, des arômes et du sucre.

Les aliments à consommer :

  • Les aliments riches en probiotiques : Plus votre intestin est sain, plus votre équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries est bon. Lorsque vous consommez des aliments riches en probiotiques, comme le kéfir et les légumes de culture, les probiotiques tapissent votre intestin et créent une barrière saine et étanche qui empêche l’inflammation susceptible de déclencher l’acné. Une étude coréenne menée auprès de 56 patients souffrant d’acné a révélé que la consommation d’une boisson lactée fermentée au lactobacille réduisait efficacement le nombre total de lésions acnéiques et diminuait la production de sébum pendant 12 semaines.(3)
  • Des aliments riches en zinc : Les personnes souffrant d’acné ont tendance à avoir une faible teneur en zinc. Vous devez donc absolument augmenter votre apport alimentaire en zinc en consommant des produits tels que du bœuf nourri à l’herbe, des pois chiches, des graines de citrouille et des noix de cajou pour éviter une carence en zinc. Le zinc favorise également la santé du tube digestif, ce qui améliore la santé de la peau.
  • Aliments riches en vitamine A : Les aliments riches en vitamine A comme le chou frisé, les épinards, les patates douces et les carottes combattent les infections et accélèrent la guérison, deux choses dont vous avez absolument besoin lorsque vous essayez de vous débarrasser de l’acné kystique.(4)
  • Aliments riches en fibres : La consommation d’aliments riches en fibres comme les légumes, les fruits, les noix, les graines et les flocons d’avoine encourage le nettoyage du côlon ainsi que la croissance de bonnes bactéries dans l’intestin, deux éléments qui peuvent aider à éliminer l’acné kystique.
  • Des aliments riches en protéines de haute qualité : Le bœuf nourri à l’herbe, le poulet biologique, le poisson sauvage et les œufs de poules élevées en plein air sont riches en protéines et en nutriments et contribuent à équilibrer la glycémie, un élément clé dans la lutte contre l’acné kystique.
  • Aliments qui soutiennent le foie : Comme les hormones sont traitées dans le foie, la consommation d’aliments qui soutiennent le foie peut aider à éliminer l’acné. Mangez plus de légumes crucifères comme le brocoli et le chou-fleur, ainsi que des légumes verts à feuilles et des fruits riches en fibres, comme les poires et les pommes, pour améliorer la fonction hépatique.

Suppléments à consommer :

  • Probiotiques (10 000 UI à 50 000 UI par jour, généralement deux à trois capsules deux fois par jour). La prise de probiotiques peut stimuler votre immunité et aider votre lutte interne contre l’acné kystique. Vous pouvez également utiliser des produits de soins de la peau probiotiques, qui peuvent constituer un bouclier externe protecteur.
  • Acides gras oméga-3 (1 000 milligrammes d’huile de poisson / huile de foie de morue par jour ou 3 000 milligrammes d’huile de lin ou de graines de chia). Les oméga-3 contribuent à réduire l’inflammation et à favoriser l’équilibre hormonal. Vous pouvez également envisager de prendre de l’acide gamma-linolénique (GLA), présent dans l’huile d’onagre et de bourrache, pour l’équilibre hormonal. Une étude scientifique a spécifiquement constaté qu’après 10 semaines de supplémentation en acides gras oméga-3 ou en GLA, les lésions inflammatoires et non inflammatoires de l’acné ont diminué de manière significative.(5)
  • Zinc (25-30 milligrammes deux fois par jour). Les recherches suggèrent que les personnes souffrant d’acné ont des niveaux de zinc plus faibles dans le sang et la peau. La prise de zinc par voie orale aide à traiter et à réduire l’acné.
  • Vitex (160 milligrammes de vitex/chasteberry). Ce remède à base de plantes est spécifiquement recommandé pour l’acné d’origine hormonale.(6)
  • Guggul ou guggulstérone (25 milligrammes deux fois par jour). Le guggul est fabriqué à partir de la sève d’un arbre originaire de l’Inde. Pour les personnes souffrant d’acné kystique, un essai clinique contrôlé a révélé que les suppléments de guggul étaient plus efficaces que 500 milligrammes de tétracycline.(7)

7. Détendez-vous

Comme pour tout ce qui concerne la santé et la beauté, le stress ne fait qu’aggraver les choses. Trouvez des moyens de réduire le stress dans votre vie, car le stress peut amener votre corps à libérer des hormones qui ne font qu’aggraver l’acné. Plus vous vous détendrez, plus votre peau s’améliorera. Essayez des remèdes naturels contre le stress pour améliorer votre peau.

8. Dormez

Dormir correctement chaque nuit peut aider à améliorer votre santé globale, notamment en équilibrant les niveaux d’hormones et en diminuant l’inflammation associée à l’acné kystique. Vous donnez également à votre acné kystique un temps ininterrompu pour guérir.

9. Faites de l’exercice

Une activité physique régulière est excellente pour le système lymphatique du corps et la désintoxication de tout votre corps. Elle est également excellente pour votre humeur et votre estime de soi, qui ont tendance à baisser lorsque vous luttez contre l’acné kystique.

10. Huiles essentielles

Les huiles essentielles comme l’arbre à thé et la lavande peuvent aider à combattre l’acné kystique. La meilleure façon d’utiliser les huiles essentielles pour l’acné est d’appliquer deux à trois gouttes par voie topique sur la zone concernée. Les huiles essentielles d’arbre à thé et de lavande sont sûres pour une application pure (directe), mais elles peuvent aussi être associées à une huile de support comme l’huile de jojoba ou de noix de coco si vous avez la peau sensible.

Un examen scientifique de l’efficacité, de la tolérabilité et des modes d’action potentiels en ce qui concerne le traitement de l’acné avec l’huile d’arbre à thé indique que les produits à base d’arbre à thé réduisent le nombre de lésions chez les patients souffrant d’acné, ont des niveaux de tolérabilité qui sont similaires à ceux d’autres traitements topiques, et ont des activités antimicrobiennes et anti-inflammatoires qui sont associées au traitement de l’acné.(8)

Évitez de vous exposer à la lumière directe du soleil lorsque vous traitez l’acné avec des huiles essentielles. Les rayons UV peuvent rendre votre peau plus sensible et entraîner des irritations cutanées ou des rougeurs. Si l’utilisation de l’une de ces huiles essentielles provoque une irritation de la peau, cessez d’utiliser cette huile.

Voir aussi : Peroxyde de benzoyle pour l’acné : avantages, utilisations, effets secondaires et plus encore

Symptômes

L’acné vulgaire est le nom médical de l’acné commune. L’acné conglobata, ou acné kystique, est une forme d’acné plus grave et plus rare qui se manifeste principalement chez les jeunes hommes, mais elle peut toucher des personnes des deux sexes et de différents âges. Lorsque vous souffrez d’acné kystique, les pores de votre peau sont obstrués par du sébum et des cellules mortes et s’enflamment. L’acné kystique apparaît lorsque le pore se rompt sous la peau, ce qui entraîne une inflammation qui se propage dans le tissu cutané environnant. Cette réaction en chaîne peut se poursuivre dans la peau, déclenchant une inflammation plus importante, propageant plus de bactéries acnéiques et plus d’éruptions. Ensuite, votre corps forme un kyste autour de la zone pour empêcher l’inflammation de se propager davantage.

Les symptômes de l’acné kystique sont les suivants :

  • des poussées importantes, rouges et douloureuses sur le visage, la poitrine, le dos, le haut des bras, les épaules et/ou les cuisses
  • des nodules qui se présentent sous la forme de bosses rouges et surélevées, généralement sans point blanc visible
  • les lésions qui sont généralement palpées sous la peau avant d’être visibles
  • acné plus visible qui produit des kystes et des nodules en plus des papules et des pustules
  • des éruptions qui sont douloureuses au toucher ou même lorsqu’on ne les touche pas
  • une diminution de l’estime de soi et de l’humeur et une augmentation de la détresse psychologique, en particulier lorsque l’acné kystique apparaît sur le visage.

L’aspect unique de l’acné kystique est dû à la lésion aiguë de la glande sébacée, qui provoque une inflammation et une irritation intenses, entraînant des rougeurs, des gonflements et des douleurs. L’acné kystique est facile à diagnostiquer par un dermatologue et ne nécessite pas de tests particuliers.

Voir aussi : Le dermaplaning est-il sûr ? Avantages, risques, effets secondaires et plus encore.

Causes profondes

L’acné kystique peut être causée par ou liée à :(9)

  • Génétique
  • Changements hormonaux, y compris le syndrome des ovaires polykystiques
  • Des niveaux élevés d’humidité et de transpiration
  • Les produits de soins du visage et du corps qui obstruent les pores et sont irritants
  • Certains médicaments et produits chimiques (par exemple, les corticostéroïdes, le lithium, la phénytoïne, l’isoniazide), qui peuvent aggraver ou provoquer des éruptions semblables à celles de l’acné.

L’acné kystique est souvent héréditaire. Si l’un de vos parents, ou les deux, ont eu une acné kystique sévère, vous avez plus de chances d’en être atteint également.

L’acné kystique est plus fréquente chez les adolescents et les jeunes hommes. On pense que les hormones appelées androgènes peuvent jouer un rôle dans l’apparition de l’acné kystique chez les adolescents lorsqu’il y a une augmentation des androgènes. Cette augmentation entraîne des changements dans la peau qui peuvent aboutir à des pores obstrués et à l’acné.

L’acné kystique ne touche pas que les hommes. Chez les femmes, les changements hormonaux qui déclenchent l’acné kystique peuvent être provoqués par les cycles menstruels, la grossesse et la ménopause. L’acné kystique est également plus fréquente chez les femmes qui souffrent de… syndrome des ovaires polykystiques.

Acné kystique et rosacée

  • L’acné et la rosacée sont deux des affections dermatologiques les plus répandues.
  • Il peut être difficile de faire la différence entre la rosacée et l’acné.
  • Dans les premières phases de la rosacée, le patient peut remarquer un rougissement progressif de la peau, qu’il prend souvent pour de l’acné, un coup de soleil ou une dermatite.
  • Les deux troubles peuvent être particulièrement confondus lorsqu’on utilise le terme « acné rosacée », une expression qui était autrefois fréquemment utilisée pour décrire ce que l’on appelle aujourd’hui la rosacée de sous-type 2 (papulopustuleuse), qui peut inclure des bosses et des boutons qui ressemblent à de l’acné.
  • La rosacée est un trouble chronique qui se manifeste principalement dans la partie centrale du visage et qui comprend généralement des rougeurs, des bouffées de chaleur et des rougissements, ainsi que des bosses (papules) et des boutons (pustules). La rosacée peut également toucher les yeux et même le nez bulbeux.
  • Bien que les deux affections puissent impliquer des bosses et des boutons, les causes et les processus biochimiques sont différents pour chacune d’elles. L’acné kystique est le produit de nombreux facteurs, impliquant les follicules pileux, la stimulation hormonale des cellules des glandes sébacées et les bactéries. En revanche, des recherches récentes ont montré que la rosacée semble être liée à un dysfonctionnement du système immunitaire naturel de l’organisme et devrait donc être traitée avec des agents anti-inflammatoires plutôt qu’antibactériens.
  • L’acné kystique touche principalement les adolescents et les jeunes hommes dans la vingtaine (ainsi que les femmes ayant des problèmes hormonaux), tandis que la rosacée touche principalement les femmes d’origine nord ou est européenne, surtout celles qui sont blondes et ont la peau claire. Dans le cas de la rosacée, les femmes âgées de 20 à 60 ans constituent le groupe épidémiologique prédominant.
  • Environ la moitié des personnes atteintes de rosacée développent une atteinte oculaire, appelée rosacée oculaire, avec un larmoiement chronique et une sécheresse oculaire, une sensation granuleuse dans l’œil, une desquamation à la base des cils (appelée blépharite) et des orgelets récurrents.
  • Un régime anti-inflammatoire peut aider l’acné kystique et la rosacée. De même, un changement de régime alimentaire pour éliminer les allergènes, les sensibilités ou les irritants intestinaux courants peut aider les deux problèmes.
  • Les personnes prédisposées à l’acné ou à la rosacée peuvent connaître des poussées en raison d’une modification des bactéries intestinales et de l’inflammation qui en résulte.
  • Les signaux sains produits par les probiotiques peuvent empêcher les cellules de la peau d’envoyer au système immunitaire des messages d’attaque qui provoquent des poussées d’acné ou de rosacée.

Dernières réflexions

Se débarrasser de l’acné kystique et des cicatrices qu’elle laisse souvent derrière elle peut prendre du temps, mais une approche naturelle et holistique est votre meilleure chance et la plus saine. Une fois que vous vous serez débarrassé de votre acné kystique de manière naturelle, essayez mes conseils pour vous aider à vous débarrasser de tout souvenir visuel. Masque facial pour l’élimination des cicatrices d’acné pour vous aider à vous débarrasser de tout rappel visuel de votre combat contre l’acné.

L’acné kystique peut être très difficile à gérer, surtout lorsqu’elle commence à avoir des répercussions sur votre humeur et votre estime de soi. Il est important de parler de vos difficultés ou d’en tenir un journal et de faire de votre mieux pour ne pas laisser l’acné kystique vous définir. Pensez et faites des efforts pour apporter des changements positifs à votre vie, en sachant que vous pouvez vous débarrasser de l’acné kystique et qu’elle pourra bientôt faire partie de votre histoire personnelle pour forger votre caractère et vos connaissances.

Une fois que vous aurez fait de votre acné kystique un problème du passé, il est absolument essentiel de suivre un régime et un mode de vie sains, de boire beaucoup d’eau et d’adopter une routine simple et naturelle de soins de la peau. Une peau claire et saine est le reflet d’une bonne santé intérieure. Si vous continuez à faire des choix sains au quotidien, vous n’aurez aucun mal à éloigner l’acné kystique pour de bon.

Retour haut de page