Le pouvoir antidouleur et anti-inflammatoire de l’huile d’arnica

Vous avez une bosse ? Une contusion ? L’huile d’arnica est le remède parfait pour un grand nombre de nos maux corporels courants.

Appliquée sur la peau sous forme d’huile, de crème, de pommade, de liniment ou de pommade, l’arnica est utilisée à des fins médicinales depuis les années 1500. L’huile d’arnica contient de l’helénaline, un puissant anti-inflammatoire, ce qui en fait un élément indispensable de toute trousse de secours naturelle.

Sa capacité à réduire la douleur et à inflammationcausant des maladies lorsqu’elle est appliquée sur la peau est utile pour toutes sortes de contusions, de courbatures, d’entorses et même de poussées d’arthrite. Elle peut même être appliquée sur les piqûres d’insectes pour réduire l’irritation et l’inflammation. L’huile d’arnica peut également être utilisée pour soulager les zones de raideur résultant d’un vol ou d’une conduite longue distance.

Il existe plusieurs espèces d’arnica, mais la plus célèbre et la plus disponible dans le commerce est l’Arnica montana, également connue sous le nom de tabac des montagnes, de léopard et de loup. Les plantes d’arnica ont de grandes fleurs jaune vif ou jaune-orange, qui commencent à apparaître au milieu de l’été et continuent à fleurir jusqu’à l’automne.

Par distillation à la vapeur ou extraction au CO2, les sommités fleuries sont utilisées pour produire de l’huile essentielle d’arnica pure, qui est associée à une huile de support douce pour produire l’huile d’arnica prête à l’emploi largement disponible aujourd’hui. L’huile d’arnica contient plusieurs acides gras, notamment palmitique, linolénique, linoléique et myristique, ainsi que du thymol. L’activité antibactérienne du thymol présent dans l’huile essentielle d’arnica a été bien établie et rapportée dans de nombreuses études scientifiques.


Contexte de l’huile d’arnica

L’arnica est un genre de plantes herbacées vivaces de la famille des Astéracées (également appelées Composées) de l’ordre des Astéracées. Elle est originaire des montagnes d’Europe et de Sibérie, et est également cultivée en Amérique du Nord. Le nom du genre Arnica serait dérivé du mot grec arni, qui signifie agneau, en référence aux feuilles douces et velues de l’arnica.

L’arnica atteint généralement une hauteur d’un à deux pieds avec des fleurs vibrantes semblables à des marguerites et des feuilles vertes brillantes. Les tiges sont rondes et velues, se terminant par une à trois tiges florales, avec des fleurs de deux à trois pouces de diamètre. Les feuilles supérieures sont dentées et légèrement velues, tandis que les feuilles inférieures ont des extrémités arrondies.

L’arnica est disponible sous forme d’huile essentielle pure à 100 % mais ne doit pas être appliquée sur la peau avant d’être diluée sous forme d’huile, d’onguent, de gel ou de crème. Sous quelque forme que ce soit, l’arnica ne doit jamais être utilisé sur une peau abîmée ou endommagée. L’huile essentielle pure n’est même pas recommandée pour l’aromathérapie car elle est trop puissante pour être inhalée. L’arnica est toxique lorsqu’elle est ingérée à pleine puissance, mais elle peut être consommée en interne lorsqu’elle est diluée de manière homéopathique.


5 avantages impressionnants de l’huile d’arnica pour la santé

1. Guérison des ecchymoses

Une ecchymose est une zone décolorée de la peau du corps, causée par une blessure ou un impact qui rompt les vaisseaux sanguins sous-jacents. Guérison rapide d’un bleu Il est toujours souhaitable de les soigner par des moyens naturels. Un excellent remède naturel pour les bleus est l’huile d’arnica. Il suffit d’appliquer l’huile d’arnica sur le bleu deux fois par jour (tant que la zone de peau meurtrie n’est pas cassée).

Une étude du département de dermatologie de l’université Northwestern a révélé que l’application topique d’arnica était plus efficace pour réduire les ecchymoses que les formulations de vitamine K à faible concentration. Les chercheurs ont identifié un certain nombre d’ingrédients dans l’arnica qui sont responsables de l’effet anti-brûlure, dont certains sont des dérivés de la caféine.

2. Traite l’arthrose

Des études ont montré que l’arnica est efficace contre l’arthrose, ce qui en fait un remède naturel efficace. traitement naturel de l’arthrite. L’utilisation de produits topiques pour soulager les symptômes est courante dans le cas de l’arthrose. Une étude publiée en 2007 dans Rheumatology International a révélé que l’arnica topique était aussi efficace qu’un anti-inflammatoire non stéroïdien comme l’ibuprofène dans le traitement de l’arthrose des mains.

L’arnica s’est également révélé être un traitement topique efficace de l’arthrose du genou. Une étude suisse évaluant la sécurité et l’efficacité de l’arnica topique a demandé à des hommes et des femmes d’appliquer de l’arnica deux fois par jour pendant six semaines. L’étude a révélé que l ‘arnica était un traitement sûr, bien toléré et efficace de l’arthrose légère à modérée du genou.

3. Améliore le canal carpien

L’huile d’arnica est une excellente Remède naturel pour le canal carpienL’huile d’arnica est un excellent remède pour traiter l’inflammation d’une très petite ouverture juste sous la base du poignet. L’huile d’arnica aide à soulager la douleur associée au canal carpien et peut idéalement aider les personnes qui en souffrent à éviter la chirurgie. Toutefois, pour les personnes qui décident de se faire opérer, des études ont montré que l’arnica peut soulager la douleur après une opération de libération du canal carpien.

Dans une comparaison en double aveugle et randomisée de l’administration d’arnica par rapport à un placebo après une opération chirurgicale chez des patients entre 1998 et 2002, les participants du groupe traité à l’arnica ont présenté une réduction significative de la douleur après deux semaines. Les puissants effets anti-inflammatoires de l’arnica en font un choix judicieux pour le syndrome du canal carpien.

4. Soulage les entorses, les douleurs musculaires et autres inflammations

L’huile d’arnica est un remède puissant pour diverses blessures inflammatoires et liées à l’exercice. Les effets positifs de l’application topique d’arnica se sont avérés efficaces pour réduire la douleur, les indicateurs d’inflammation et les dommages musculaires, ce qui peut améliorer les performances sportives. Les participants à l’étude qui ont utilisé de l’arnica ont ressenti moins de douleur et de sensibilité musculaire 72 heures après un exercice intense, selon les résultats publiés dans l’European Journal of Sport Science.

L’arnica a été utilisé en médecine traditionnelle pour tout, des hématomes, contusions, entorses et maladies rhumatismales aux inflammations superficielles de la peau. L’un des constituants de l’arnica qui en fait un anti-inflammatoire aussi puissant est l’helénaline, une lactone sesquiterpénique.

En outre, le thymol présent dans l’arnica s’est révélé être un vasodilatateur efficace des capillaires sanguins sous-cutanés, ce qui facilite le transport du sang et des autres liquides accumulés et agit comme un anti-inflammatoire pour favoriser les processus normaux de guérison. L’huile d’arnica stimule également le flux des globules blancs, qui traitent le sang congestionné pour aider à disperser le liquide piégé dans les muscles, les articulations et les tissus meurtris.

5. Favorise la croissance des cheveux

Que vous soyez un homme qui commence à souffrir de calvitie masculine ou une femme dont la chute de cheveux quotidienne est plus importante que vous ne le souhaiteriez, vous pouvez essayer l’huile d’arnica comme traitement naturel des cheveux. En fait, l’huile d’arnica est l’un des meilleurs traitements naturels pour les cheveux. traitements secrets pour inverser la chute des cheveux.

Un massage régulier du cuir chevelu avec de l’huile d’arnica peut fournir une alimentation revigorante au cuir chevelu, ce qui stimule les follicules pileux pour favoriser la croissance de nouveaux cheveux sains. On a même affirmé que l’arnica pouvait stimuler la croissance de nouveaux cheveux en cas de calvitie. Pour profiter des bienfaits de l’huile d’arnica, vous pouvez également rechercher des shampooings, des après-shampooings et d’autres produits capillaires dont l’huile d’arnica est l’un des ingrédients.


Histoire de l’huile d’arnica et faits intéressants

L’origine de l’huile d’arnica remonte au 12e siècle siècle, Hildegarde de Bingen (1098-1179), également connue sous le nom de Sainte Hildegarde, une religieuse allemande connue pour ses fines observations de la nature et de la physiologie, a écrit sur les propriétés curatives de la plante Arnica montana. Cette plante alpine a également une longue histoire d’utilisation dans la médecine populaire russe et dans les Alpes suisses. Depuis au moins le XVIe siècle, les montagnards de la région alpine l’utilisent pour soulager les douleurs musculaires et les contusions.

Les fleurs séchées de l’arnica sont duveteuses et fibreuses, et peuvent irriter le nez si elles ne sont pas manipulées correctement. L’arnica est parfois appelée tabac des montagnes, en raison de la forme de ses feuilles, qui ressemblent quelque peu au tabac. Autre fait intéressant concernant l’arnica : plus l’altitude est élevée, plus les fleurs sont aromatiques.

L’arnica est parfois utilisée comme ingrédient aromatique dans les boissons et les produits alimentaires, notamment les bonbons, les desserts laitiers glacés, les gélatines, les produits de boulangerie et les puddings. La quantité d’arnica utilisée dans les produits comestibles est toujours extrêmement faible. Dans la fabrication, l’arnica est utilisé dans les toniques pour cheveux et les préparations antipelliculaires. L’huile d’arnica est également utilisée dans les parfums et divers produits cosmétiques.


Huile d’arnica – Où la trouver et comment l’utiliser ?

L’huile d’arnica peut être trouvée dans n’importe quel magasin de produits naturels ainsi que chez de nombreux détaillants en ligne. Lorsque vous achetez de l’huile d’arnica, cherchez-en une qui contient un faible nombre d’ingrédients naturels. Idéalement, l’huile contient de l’extrait d’arnica et une (ou plusieurs) huile(s) de base de haute qualité telle(s) que Huile d’olive certifiée biologiquel’huile d’amande et/ou l’huile de pépins de raisin. Vitamine bénéfiqueitamine E Parfois, l’huile d’arnica est également incluse pour ses capacités de conservation naturelle.

Évitez les huiles d’arnica dont l’un des ingrédients est un « parfum », car la source du parfum est inconnue et peut souvent être un irritant pour la peau. L’arnica n’est pas destiné à être utilisé pur sur la peau. En achetant de l’huile d’arnica, vous disposez d’un produit à base d’arnica qui a déjà été dilué de manière appropriée afin de le rendre sûr pour un usage externe.

Avant d’utiliser l’huile d’arnica, veillez à bien agiter le flacon. Vous pouvez appliquer l’huile d’arnica sur la zone concernée deux à quatre fois par jour à l’aide d’une gaze de coton ou en massant l’huile directement sur la peau jusqu’à ce qu’elle soit bien absorbée. Comme pour tout produit externe, interrompez l’utilisation si une réaction négative se produit après l’application de l’huile d’arnica.


Effets secondaires possibles et précautions à prendre lors de l’utilisation de l’huile d’arnica

L’utilisation topique de l’arnica est généralement considérée comme sûre. Si une éruption cutanée ou une inflammation apparaît sur la zone de contact, cessez d’utiliser l’huile d’arnica. L’huile d’arnica peut provoquer une réaction allergique chez les personnes sensibles à la famille des Asteraceae ou Compositae. Les membres de cette famille comprennent l’herbe à poux, les chrysanthèmes, les soucis, les marguerites et bien d’autres. Si vous êtes allergique à l’une de ces plantes ou familles de plantes, consultez votre médecin avant d’utiliser des produits à base d’arnica. Vous pouvez également effectuer un test épicutané pour voir si vous avez une quelconque réaction allergique à l’huile.

L’arnica s’utilise de préférence sur une peau intacte pendant de courtes périodes. N’appliquez pas l’huile d’arnica sur une peau endommagée ou cassée, car une trop grande quantité d’arnica peut être absorbée et l’arnica peut être toxique s’il pénètre dans le corps. Évitez également tout contact avec les muqueuses.

Les personnes ayant une peau hypersensible ainsi que les femmes enceintes et allaitantes doivent s’abstenir d’utiliser l’huile d’arnica. L’huile d’arnica doit toujours être tenue hors de portée des enfants. Des quantités excessives d’arnica prises par la bouche peuvent être toxiques et même mortelles. Ne prenez jamais d’arnica par voie interne, sauf sous forme de comprimés homéopathiques qui contiennent trop peu d’arnica pour être nocifs.

Lire la suite : 7 Borage Oil Benefits for Skin, Arthritis and Inflammation

Retour haut de page